Artists Réjean Beaucage

Réjean Beaucage

Montréal (Québec), 1961

Residence: Montréal (Québec)

  • Writer
  • Journalist
Réjean Beaucage [Photo: Isabelle Gardner, Montréal (Québec), 2010]
Réjean Beaucage [Photo: Isabelle Gardner, Montréal (Québec), 2010]
  • Réjean Beaucage [Photo: Andrée Derome]

Main releases

Éditions Varia / VARIA 9782896061198 / 2019

Appearances

Complements

  • Not in catalogue
  • Not in catalogue
  • Not in catalogue
  • Not in catalogue

Articles written

  • Réjean Beaucage, Voir, January 1, 2017
    L’ajout du Quatuor Bozzini dans la recette agrandit singulièrement l’univers sonore du duo…
  • Réjean Beaucage, Voir, January 12, 2012
    Il s’agit d’un aboutissement pour ce type d’exploration
  • Réjean Beaucage, Voir, December 19, 2011
    [Parmi] mes 10 albums de 2011
  • Réjean Beaucage, Voir, September 1, 2011
    Pour ouvrir la porte de l’univers électroacoustique, c’est le genre de production idéale.

Critique

Réjean Beaucage, Voir, January 1, 2017
L’ajout du Quatuor Bozzini dans la recette agrandit singulièrement l’univers sonore du duo…

Critique

Réjean Beaucage, Voir, January 12, 2012

Le platiniste Martin Tétreault dirige et compose pour son Quatuor de tourne-disques depuis 2004, et on a pu le voir à quelques reprises à Montréal depuis 2007, avec des membres qui varient selon les occasions. Il s’agit d’un aboutissement pour ce type d’exploration (mais, qui sait, le grand orchestre de tourne-disques pourrait bien surgir). À cent lieues de la «citation», les deux pieds dans l’abstrait, ces tourne-disques se suffisent à eux-mêmes (pas de disques ici). Étonnamment, si on l’écoute à faible volume, l’espèce de grisaille bruitiste que produit l’enregistrement peut être assez reposante, ou ennuyante, c’est pourquoi il est sans doute préférable d’entendre cela en concert, avec assez de volume pour ressentir le cœur du son. (3/5)

Il s’agit d’un aboutissement pour ce type d’exploration

Critique

Réjean Beaucage, Voir, September 1, 2011

Troisième disque sous ce label montréalais pour l’électroacousticienne, et la surprise est toujours au rendez-vous. Des étonnantes prises de son de Musée sonore (40 minutes!) à la musique mixte d’Espace vital, sans oublier une pointe d’humour ici et là, Roxanne Turcotte se fait plaisir et nous intrigue pendant tout près de deux heures. Des bribes de paroles sorties de nulle part viennent ajouter un peu de surréalisme à ces univers sonores féériques, et les pensées de l’auditeur s’envolent dans toutes les directions. Pour ouvrir la porte de l’univers électroacoustique, c’est le genre de production idéale. Il s’agit d’un DVD-Audio, alors tout ça, qui est déjà superbe en stéréo, est aussi offert en 5.1; imaginez.

Pour ouvrir la porte de l’univers électroacoustique, c’est le genre de production idéale.

More texts

Voir

Blog

  • Many electrocd.com artists are nominated for the 9th Opus prizes, awarded since 1996 by the Conseil québécois de la musique. The concert Pulsar *1, unveiling the musics from Puzzles by Robert Normandeau, is nominated for “Concert of…

    Thursday, December 8, 2005 / General

By continuing browsing our site, you agree to the use of cookies, which allow audience analytics.