Post

Cinéscience - La science à l’écran

Gérald Baril, Québec Science, June 1, 1986
Sunday, June 1, 1986 Press

[…] Admirable synthèse que ce spectacle, à la fois hautement technologique et généreux à vous couper le souffle… L’écran s’avance lentement, remplissant la salle d’émoi… La musique est également au premier plan, imposant le rythme. Non pas roulement de tambour, mais crépitement de brasier ponctué d’explosions, de crises. Dans l’assistance, devant ce monde qui se fait et se défait, les yeux s’écarquillent. Un sourire hébété reste figé sur les lèvres du spectateur quand, après 30 vertigineuses minutes, son rêve éveillé prend fin… Le plaisir de Lux naît de la rigueur… Lux pousse la technique multimédia plus loin que tout ce qu’on avait vu dans le genre jusqu’à maintenant… La grande cohérence, la puissance évocatrice de Lux ne peuvent être issues que d’une démarche artistique dont les manifestations n’ont pas fini de nous étonner. […]

… à la fois hautement technologique et généreux à vous couper le souffle…

By continuing browsing our site, you agree to the use of cookies, which allow audience analytics.