Works Écho pour John Pierce Jean-Claude Risset

Écho pour John Pierce

This text is unavailable in English.
À John Pierce

Écho (présentée en version 8 pistes) est dédié à John Pierce, visionnaire de la science et de la technique (il a dirigé la recherche aux Bell Laboratories pendant de longues années et forgé le mot transistor) et, avec Max Mathews, pionnier de la musique pour ordinateur. John Pierce a dès 1950 publié un article sur l’usage des satellites pour les télécommunications, des années avant le lancement du premier satellite; dans les années 60, il a dirigé la mise en œuvre des deux premiers satellites de télécommunications, Echo (d’où le titre de cette œuvre) et Telstar. Avant Internet, il avait suggéré le travail en réseau pour les musiciens travaillant sur ordinateur. Écho a été réalisé au LMA, Marseille en 1990. On y entend des sons synthétisés par ordinateur, et aussi des motifs de clarinette et de harpe, enregistrés par Michel Portal et Denise Mégevand et traités par ordinateur. Trois types de traitement interviennent: le filtrage résonant utilisant le programme MUSIC V, l’étirement temporel tirant parti de la transformée de Gabor, et la modification en temps réel par le processeur audionumérique SYTER, mettant en œuvre divers types d’écho. L’auteur remercie Daniel Arfib et Pierre Dutilleux. Écho figure sur le disque ICMA 1992, ICMA/PRCD 1300 (avec Degazio, Kimura, Chasalow, Morales, Settel et Harrison).

By continuing browsing our site, you agree to the use of cookies, which allow audience analytics.