L’œuvre musicale en 12 CD (12 × CD) La création du monde: Signe de vie

La création du monde, 3: Signe de vie

Bernard Parmegiani

  • Duration: 32:00

Stereo

This text is unavailable in English.

C’est l’apparition d’une planète, la nôtre, sur laquelle s’organise une «logique du vivant». De l’amibe à l’homme (à peine né) tout est manifestement signe de vie, d’un jeu auquel participent tous les éléments de la métamorphose. Ce dernier «instant» dans la Création est paradoxalement le plus long par rapport aux deux précédents. Son exploration permet de découvrir davantage d’étapes. Le matériau sonore se concrétise, entendant par là qu’il se rapproche de ce que nous savons auditivement re-connaître. Musicalisés, ces sons s’articulent entre eux à travers des formes rythmiques et par traitement de leur timbre.

D’abord incertains et fragiles, ils se dérobent à toute mise en forme individuelle. Le souffle sous tous ses aspects répète son élan avant d’exister selon un mode d’échange avec son environnement. L’eau sous son apparence la plus réduite engendre des micro-mélodies à travers des formes répétitives. Il en est ainsi du monde végétal, animal: autant de divisions qui s’induisent les unes les autres pour qu’enfin s’en déduise celui que nous sommes dans la réalité musicale et sonore de cette «création».

Ce n’est donc pas la genèse qui a inspiré mon itinéraire. Des ouvrages scientifiques ou para-scientifiques (H Reeves, C Sagan, R Clarke, S Weinberg) m’ont fourni les principaux points de repère. Les mots qui décrivent les phénomènes de l’astrophysique sont suffisamment incitatifs pour provoquer l’imagination musicale et nourrir cette rêverie du monde. Rien n’est plus excitant pour celle-ci qu’une paradoxale vision acousmatique de La création du monde.

[source: Réseaux des arts médiatiques]