Les cadeaux de la musique

Carol Bergeron, Le Devoir, December 7, 1991

Que le nom du compositeur Francis Dhomont soit moins connu à l’extérieur des cercles internationaux de l’électroacoustique n’en fait pas moins l’une des figures dominantes de cette forme contemporaine (la plus légitimement contemporaine, sans doute) de l’expression musicale. Ici, au Québec où il réside depuis une quinzaine d’années, ce musicien français est rapidement devenu l’un des ferments les plus actifs dans l’éclosion d’un secteur qui fait à présent l’envie des électroacousticiens des Amériques.

Bien sûr, le vocabulaire et la syntaxe ne sont plus ceux de Mozart; mais pourquoi cette seconde moitié du 20e siècle ne posséderait-elles pas son propre langage? Solidement accroché au présent dont elle se nourrit, la musique de Dhomont illustre magistralement la richesse et la complexité de l’imaginaire de l’homme d’aujourd’hui.

En deux disques accompagnés d’un volumineux et captivant document (biographie, notes analytiques catalogues des 34 œuvres et 20 écrits, ainsi que les témoignages de 67 collègues), l’éditeur montréalais empreintes DIGITALes offre à la curiosité des mélomanes les moyens de mieux connaître ce génial créateur et de prendre le temps de s’apprivoiser à son univers sonore.

… l’une des figures dominantes de cette forme contemporaine […] de l’expression musicale.