Présentation d’empreintes DIGITALes

Marc Bourreau, Crystal Infos, September 1, 1992

Né à Québec en 1956, Alain Thibault a étudié la composition à la Faculté de musique de l’Université de Montréal. Il est lauréat du concours des jeunes compositeurs de Radio Canada en 1982, dans la catégorie électroacoustique.

Sa muslque peut étre qualifiée d’électro-instrumentale, car elle prend sa source dans les musiques pop, Rock et Jazz qu’elle cherche à pousser à l’extrème en utilisant les synthétiseurs, l’échantillonneur et les possibilités de programmation qu’offfent l’ordinateur. Naît une musique syncopée, secouée de rythmes frénétiques, cybernétiques, une musique qui s’écoute à cent à l’heure, agressive et trés séquencée. On pense aux expériences jusqu’au-boutistes de Frank Zappa et à ce que pourrait composer un ordinateur possédé par les esprits de Schönberg et Front 242.

Finalement, ce disque me fait le même effet qu’un chœur d’orchestre classique chantant des Gospels à Moscou. C’est vraiment bizarre et on se demande dans quelle dimension on est tombé.

On pense aux expériences jusqu’au-boutistes de Frank Zappa et à ce que pourrait composer un ordinateur possédé par les esprits de Schönberg et Front 242.

By continuing browsing our site, you agree to the use of cookies, which allow audience analytics.