Présentation d’empreintes DIGITALes

Marc Bourreau, Crystal Infos, September 1, 1992

Ce disque rassemble vingt-cinq vignettes électroacoustiques commandées pour l’occasion à des compositeurs canadiens, américains et mexicains. Seule astreinte liée à cette commande, les pièces devaient durer le temps d’un clip: trois minutes.

Cette contrainte temporelle peu courante en électroacoustique (la plupart des compositions durent plus de dix minutes) a été plutôt bien gérée par les musiciens. Elle permet en tout cas à l’auditeur de parcourir en peu de temps un champ trés large de l’électroacoustique et de se rendre compte de ce qui s’y passe aujourd’hui.

Des souvenirs sonores se dévoilent (le passage réverbéré d’un train dans une vallée profonde, une traversée de Montréal), une femme respire et, derrière elle, une acoustique se dessine (battements de cœur, cloches) un extraterrestre bavard débarque sur terre (Skweeit-Chupp), un piano donne vie à un univers étrange (orages métalliques, percussions, sons doux de cordes), un enfant fait un cauchemar (une musique pour film d’Horreur) et un compositeur angoisse à coups de gong, de scie, de moulin à café et de guitare. Voilà un parcours comme un autre et il y en a tant d’autres…

Mentionnons que ce disque bénéficie d’une présentation remarquable: un feuillet pour chaque artiste et vingt-cinq clichés d’une photographe québécoise. En définitive, un disque très intéressant pour découvrir l’électroacoustique aujourd’hui et qui renferme quelques bijoux.

… permet à l’auditeur de parcourir en peu de temps un champ trés large de l’électroacoustique…

By continuing browsing our site, you agree to the use of cookies, which allow audience analytics.