electrocd

Critique

Concept, no. 16, September 1, 1993

Compositeur canadien, Yves Daoust nous livre Anecdotes une œuvre d’une qualité remarquable. Nous écoutons une suite de schémas électroacoustiques caracterisant ce qu’on appelle la musique concrète.

On pourra penser que ce ne sont que des bruits repompés, il n’empêche gue la destructuration et les collages, les interpretations, le souci des plans et le rapport entre l’imaginaire et la réalité ainsi que le rejet de l’académisme semblent caracteriser cette création.

Un véritable décalage se produit dès le premier morceau, non conparable à l’écoute d’une autre musique. Ici le spectateur devient acteur: certains seront surpris de croire entendre des sonorités provenant peut-être de chez leurs voisins, de la rue ou même de leur propre lieu d’habitation. Il participe ainsi à l’élaboration de la musique, divague au travers de ses continuités jamais ennuyeuses qui créent une vie a part entière. Le modèle cubiste peut-être un bon exemple (rappelé par la pochette): decomposition des plans, points de vue unique et mentale de différents angles sur un même chose: la banalité quotidienne (bulletin météorologigue, circulation etc… ) Faute! La quotidienneté filtrée par un imaginaire regorgeant de creativité et d’humour… Rejet ou approbation… La réaction est passionnée de tous côtés… Excellent…