Critique

Eric Normand, JazzoSphère, March 1, 2003

Deuxième rencontre (après 21 situations) sur l’étiquette AM de ce duo de tripatouilleurs de phonogrammes, cette boite à bijoux (admirablement bricolée) se présente comme un véritable cadeau, bilan d’un travail sur l’instrument de capture du son élargi sur plusieurs niveaux. Si le premier des trois disques (studio) présente une improvisation (2000) où le phono prend sa valeur instrumentale, les deux autres s’inscrivent sous le signe de la relecture (2003), de la manipulation a posteriori du matériel sonore selon des méthodes distinctes: analogique, pour Tétreault, numérique pour Yoshihide. Le premier CD est le fruit d’une rencontre tandis que les deux autres sont marqués de l’individualité, de la réappropriation originale par chacun des musiciens du résultat de cette rencontre. L’album studio fait entendre à la fois le plaisir de jouer et de laisser jouer la machine; de la manipulation à l’automatisation, le jeu s’emballe jusqu’à la stabilité de la saturation ou de bourdonnement presque silencieux. Les différents disques nous entraînent sur la piste de trois façons de faire et surtout de trois résultats bien distincts dans un format d’écoute (3 x 20 minutes) qui oblige aussi l’auditeur à une certaine manipulation. Effectués sans concertation, les travaux de remontage font ressortir des facettes différentes de cette matière incandescente: un travail plus paisible sur le parasite et le crépitement rythmique chez Tétreault fait contrepoids au focus sur les feedbacks sur-aigus et sur les sons percussifs que privilégie Yoshihide. Travail de traitement et de bilan de la part de deux vétérans de la table, studio - analogique - numérique nous présente un phonogramme prit à son propre jeu de capture, récupéré par d’autres technologies du son; I’enregistreur enregistré. Après écoute, on constate que son boîtier lui va si bien à ce petit bijou qui ne saurait manquer d’intéresser tous les amateurs de phono, d’électro et autres arts audios - sans oublier les amateurs de disques-objets originaux. Une des belles surprises de l’année.

… son boîtier lui va si bien à ce petit bijou…

By continuing browsing our site, you agree to the use of cookies, which allow audience analytics.