Critique

Gilles Boisclair, SOCAN, Paroles & Musique, no. 18:4, December 1, 2011
Inutile de chercher un sens mélodique, le plaisir est plutôt de se laisser envahir par les textures et les ambiances sonores.

By continuing browsing our site, you agree to the use of cookies, which allow audience analytics.