Love on the Bits

Fabrice Vanoverberg, Rif Raf, no. 198, March 1, 2014

Centre névralgique des fondus de musiques électroacoustiques — à quand le pèlerinage obligatoire? — le label québécois empreintes DIGITALes parcourt depuis quatorze [vingt-quatre] ans (oui, déjà) un itinéraire sans faute, où les balises ont pour nom Robert Normandeau, Kristoff K.Roll ou Nicolas Bernier. Compatriote de l’officine montréalaise, David Berezan a quitté son Calgary natal pour [Manchester], mais il faut croire que son émigration a volontairement omis la ligne droite. Entre mer agitée où le choc des vagues transperce les écoutilles (Buoy), échos balinais polymorphes (Thumbs et Galungan) et temples japonais aux planchers vermoulus (Nijō), l’auteur des Allusions sonores se permet un retour en 10’30 sur ses terres natales, des Badlands où une fausse quiétude estivale voile la nostalgie d’une nature inoubliable. Intéressant, mais sans doute moins que — attention, séquence teasing — le tout prochain La Marée de Pierre Alexandre Tremblay.

Entre mer agitée où le choc des vagues transperce les écoutilles, échos balinais polymorphes et temples japonais aux planchers vermoulus…

By continuing browsing our site, you agree to the use of cookies, which allow audience analytics.