Critique

SH, Octopus, no. 23, July 1, 2003

Du Canada et du label empreintes DIGITALes (Métamkine) nous arrivent un mini-panorama, Jalons, des œuvres (1985-2001) rares et éclectiques de l’exigeant Francis Dhomont et un très beau premier disque, L’adieu au s.o.s., de Monique Jean, reconnue pour ses collaborations avec danseurs et vidéastes. Ces compositeurs de musique concrète et électroacoustique, grands voyageurs sonores de deux générations différentes, démontrent que la musique est toujours l’expression d’une sensibilité ancrée dans la réalité qui nous entoure et nous constitue…

… des œuvres rares et éclectiques…

By continuing browsing our site, you agree to the use of cookies, which allow audience analytics.