electrocd

Oursins chroniques

Laurent Catala, Octopus, March 26, 2007

Partenaire de Pete Stollery au sein du Birmingham ElectroAcoustic Sound Theatre (BEAST) — il n’y est cependant entré qu’au début des années 90 - Mathew Adkins développe une musique acousmatique beaucoup plus évolutive et portée sur les harmonies que celle de son condisciple. Un principe musical porté sur l’idée de voyage, de découverte et d’exploration que sous-tend en grande partie ce Mondes inconnus autant inspirés par les possibilités téléportatives du télescope Hubble (Deepfield) que par le mouvement cinétique d’un voyage poétique en train (Melt). Dans ce contexte, certaines pièces du disque ouvrent donc des lucarnes musicales sur d’autres genres comme l’ethno / ambient (Still Time, avec le flûtiste Alejandro Escuer) ou l’electronica / drum’n’bass (Symbiont).

Un principe musical porté sur l’idée de voyage, de découverte et d’exploration…