electrocd

Track listing detail

Distance liquide

Hans Tutschku

  • Year of composition: 2007
  • Duration: 13:02
  • Instrumentation: 8-channel fixed medium
  • Commission: Ina-GRM
  • ISWC: T8024219851

Stereo


Premiere

  • January 13, 2007, Multiphonies 2006-07: Akousma, Salle Olivier Messiaen — Maison de Radio France, Paris (France)

Eikasia

Hans Tutschku

  • Year of composition: 1999
  • Original work: Eikasia
  • Version: Arr. Hans Tutschku, 2007
  • Duration: 9:07
  • Instrumentation: stereo fixed medium

Stereo

This text is unavailable in English.

À Michael von Hintzenstern

Eikasia: représentation — modèle — image — comparaison — conjecture

Eikasia est ma première composition utilisant la synthèse par modèles physiques. Dans toutes mes autres pièces, j’ai traité des sons enregistrés. Ma recherche actuelle était de retrouver avec la synthèse pure une complexité sonore comparable aux sons naturels.

Au départ, il y avait une palette des sons à modeler / formaliser avec l’ordinateur. Durant le travail, je les ai comparés avec leurs origines et pouvais ainsi composer un large spectre des sons entre l’abstraction et la réalité. La deuxième préoccupation était le geste ‘naturel’ des sons synthétiques.


Eikasia a été réalisée en 1999 dans les studios de la Klang Projekte Weimar. Tous les sons ont été produits avec le programme Modalys de l’IRCAM.

Composition

  • 1999, Weimar (Thüringen, Germany)

About this recording

This version is a stereophonic reduction of the 8-channel original realized in 2007.

Remixing

  • 2007, version 2.0:

Migration pétrée

Hans Tutschku

  • Year of composition: 2001
  • Duration: 13:33
  • Instrumentation: 8-channel fixed medium
  • Commission: French State (Music Office)
  • ISWC: T8017138681

Stereo

This text is unavailable in English.

À Herbert Velasquez

Deux images sont à la base de Migration pétrée: des pierres volantes et des oiseaux encagés. Elles sont toutes deux utilisées comme modèles, d’énergie et de densité — et quelques rares moments mis à part, les sources enregistrées sont difficilement reconnaissables.

Nous retrouvons l’énergie des pierres à la plage, sous le poids des pieds, leurs craquements dans la main et même, à l’intérieur d’un piano. Durant plusieurs années j’ai enregistré des sons venant de petits cailloux, oscillant jusqu’aux bruits impressionnants des blocs de pierre tombant. Ils se confrontent avec l’image sonore des milliers d’oiseaux, enfermés dans des cages au marché de Porto, qui n’ont guère l’occasion de prendre leur envol. L’expression de leur énergie vivante se heurte à la contradiction de l’enfermement. Nous rencontrerons des pierres de la légèreté d’un oiseau et des groupes d’oiseaux migrant lourdement.


Composition électroacoustique en 8 canaux. Commande de l’État (France).

Awards