Cache 2005 (CD) Track listing detail

Topographie de la noirceur

Martin Bédard

  • Year of composition: 2004
  • Original work: Topographie de la noirceur
  • Version: Arr. Martin Bédard, 2005
  • Duration: 3:58
  • Instrumentation: fixed medium
  • Publisher(s): Ymx média
  • Commission: Codes d’accès, with support from the CALQ

Inspired by the main character in Aleksandr Zinovyev’s novel Notes of the Nightwatchman, I imagined I was a night watchman making unreal rounds in the heart of darkness where, guided by bleak light and the echoes of one’s footsteps, everything in these transfigured places is experienced from within.

[English translation: François Couture, i-13]


The acousmatic version of Topographie de la noirceur [Topography of Darkness] was realized in 2005 at the composer’s studio and premiered on April 29, 2006 during the concert series Les machines à communiquer presented by Codes d’accès at La Chapelle (Montréal). Thanks to the Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ). Topographie de la noirceur was awarded the Second Prize at the Canadian Electroacoustic Community’s Jeu de temps / Times Play (JTTP) competition (CEC, Canada, 2005).


Premiere

  • April 29, 2006, Les machines à communiquer: III: Concert de musique électroacoustique, La Chapelle — scènes contemporaines, Montréal (Québec)

Awards

Nebulae

Galen Elfert

  • Year of composition: 2005
  • Duration: 8:00
  • Instrumentation: 8-channel fixed medium

for violin #3

Andrew Staniland

  • Year of composition: 2001
  • Duration: 6:58
  • Instrumentation: violin and fixed medium
This text is unavailable in English.

for violin #3 fait partie d’une série d’œuvres pour violon. La pièce a été au départ écrite pour violon seul, sous le titre for solo violin #2, et créée en octobre 2001. Lorsque je réécoutais l’enregistrement de la création, j’ai été immédiatement inspiré par l’idée d’une nouvelle œuvre avec bande. La partie instrumentale reste inchangée. Le matériel que j’ai utilisé provient uniquement de l’enregistrement de for solo violin #2. Cette approche m’a aidé à créer une cohérence entre l’instrument et la bande.

La pièce commence avec des bruits d’applaudissement, lorsque l’interprète arrive sur scène. Ceux-ci augmentent de volume alors que le son subit une série de transformations. Une brève fanfare s’éteint diminuendo. Puis, après un moment de silence, le soliste initie un dialogue avec la bande qui donnera le ton au reste de l’œuvre.


for violin #3 a remportée le 3e prix dans la catégorie Pierre-Mercure du Concours des jeunes compositeurs de la Fondation SOCAN en 2002.


Awards

By continuing browsing our site, you agree to the use of cookies, which allow audience analytics.