Composer au féminin Jonathan Goldman, ed.

Certains acteurs du monde musical s’adressent à nous sur le ton de la plaisanterie galante, laissant entendre qu’une femme ne peut composer que pour passer le temps, comme autrefois elle s’occupait à broder. D’autres nous rabrouent comme des petites filles: la moindre difficulté de notre partition est montée en épingle et considérée comme un manque de connaissance du métier de notre part, alors que les mêmes, lorsqu’ils ont affaire à un compositeur, le respectent d’autant plus que sa musique est complexe, craignant trop de moquer un génie.

Composer au féminin

vol 19 no 1

Jonathan Goldman, ed.

Quelques articles recommandés

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.