La Société de musique contemporaine du Québec Réjean Beaucage

L’auteur a su éviter l’écueil du language spécialisé, voire hermétique, préférant une approche rigoureuse mais conviviale, soutenue par un style particulièrement limpide. La Scena Musicale, Québec

La Société de musique contemporaine du Québec (SMCQ) a été fondée en 1966 et son histoire est intimement liée à celle du développement de la scène des musiques nouvelles au Québec. Réjean Beaucage examine le travail de ses trois directeurs artistiques (Serge Garant de 1966 à 86, Gilles Tremblay de 1986 à 88 et Walter Boudreau depuis 1988), qui ont invité les meilleurs éléments de la scène internationale à se produire lors des saisons de la SMCQ, tout en participant activement à l’éclosion du talent local en matière d’interprétation et de composition. Il se penche également sur le rapport trouble entre la société de concerts et les médias? De la «Grande Noirceur» à la Grande Muraille, en passant par la Symphonie du millénaire et une multitude de grands festivals internationaux, l’histoire de la SMCQ est toujours en marche et sera encore à faire.

On peut aussi se procurer ce livre sur le site des Éditions du Septentrion.

La Société de musique contemporaine du Québec

Histoire à suivre

Réjean Beaucage

La presse en parle

  • Lucie Renaud, La Scena Musicale, no 16:8, 1 mai 2011
    L’auteur a su éviter l’écueil du language spécialisé, voire hermétique, préférant une approche rigoureuse mais conviviale, soutenue par un style particulièrement limpide.

Histoire à suivre

Lucie Renaud, La Scena Musicale, no 16:8, 1 mai 2011
L’auteur a su éviter l’écueil du language spécialisé, voire hermétique, préférant une approche rigoureuse mais conviviale, soutenue par un style particulièrement limpide.