Cabinets de curiosité Alistair MacDonald

Couverture: Shona Barr, Red Flowers (1992)
  • Royal Conservatoire of Scotland

Stéréo

  • 44,1 kHz, 16 bits

Stéréo

  • 44,1 kHz, 24 bits

• MP3 • OGG • FLAC

Cabinets de curiosité

Alistair MacDonald

Quelques articles recommandés

Notes de programme

Cabinets de curiosité

Au 16e et au 17e siècles, les wunderkammern, ou «cabinets de curiosités», consistaient de fantastiques collections d’objets réunis, agencés et étalés à la vue dans le but de susciter curiosité et émerveillement. On pouvait y trouver des reliques religieuses, des oiseaux et des animaux empaillés, des coquillages, des artefacts issus de cultures anciennes et lointaines, des spécimens de minéraux et de végétaux, des peintures, des dessins… presque n’importe quoi, en fait.

Enfant, le «cabinet de curiosités» qui me fascinait était la grande radio qui trônait dans notre cuisine, avec son indicateur de fréquence de type «œil magique» et son univers de sons exotiques habillés de parasites. Tourner le cadran déclenchait une combinaison de langage, de musique et de bruit. Voici donc, ici assemblés, certains des sons que j’ai recueillis, puis agencés et étalés au fil des années qui ont suivi.

[traduction française: François Couture, viii-18]

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.