Haïkus Annette Vande Gorne

Couverture: Luc Beauchemin, Jagers-in-de-yuki (2020)
  • Fédération Wallonie-Bruxelles (Administration générale de la culture, Service de la musique)

Stéréo

  • 44,1 kHz, 16 bits

Stéréo

  • 96 kHz, 24 bits

• MP3 • OGG • FLAC

Haïkus

Annette Vande Gorne

  • CD 2.0
    IMED 20164
    25,00 CAD
    US+3,00+4,00
    Bientôt: disponible le 25 octobre 2020
  • Téléchargement 2.0
    IMED 20164_NUM
    12,00 CAD
    Bientôt: disponible le 25 octobre 2020

Notes de programme

Chère Annette,

Chère Annette,

Assembler des irisations aussi fugaces que des particules fondamentales (cohobées à force de patience et de désir en votre alambic électronique), de ces myriades éparses composer des jets de son, proposer par leur fulguration des théories nouvelles, et puis laisser à qui les écoute l’entière liberté d’en poursuivre la lumière — en écoutant vos Haïkus, je ne savais plus guère si je me trouvais au concert ou bien au CERN, témoin d’une expérience aux frontières de la physique ou d’un événement aux limes de la musique.

Ce n’est pas un printemps mièvre et saupoudré de saccharose que vous avez éployé devant nos yeux, mais le crescendo sacré des matins vifs, ces exordes décisifs où pour qu’advienne l’été la sève surgit avec vigueur, lorsque l’éclosion du plus délicat bourgeon est empreinte d’un impératif absolu — que la Vie perdure par-delà l’hiver de l’oubli.

Plus en somme que des paysages convenus, j’ai perçu une puissance concertante; plus que des descriptions, une sommation; plus que des vignettes, une verdeur. En cela même, votre œuvre est proche de la poésie: sous la nudité des notes comme des mots, ce ne sont point des faits que l’art énonce, mais des valences qu’elle invoque, des valeurs qu’elle convoque, une liberté qu’elle conjure.

Vienne ce Printemps!

Miguel Mesquita da Cunha, Grand-Leez (Gembloux), en la Fête de l’Europe 2017

À propos de l’illustration de couverture

Luc Beauchemin, Jagers-in-de-yuki (2020) d’après Jagers in de Sneeuw [Chasseurs dans la neige] (1565) de Pieter Bruegel de Oude et Hakone (1833-34), dixième station de Tōkaidō Gojūsan-tsugi no uchi [Les cinquante-trois stations du Tōkaidō] de Utagawa Hiroshige.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.