electrocd

Félix-Antoine Morin

Jouant tout autant à l’intérieur qu’en marges des codes esthétiques, Félix-Antoine Morin tend à redécrire la composition en termes de facture poétique: une construction artisanale qui dégage sa propre aura imaginaire. Inspiré par les musiques traditionnelles et sacrées, il reprend du rituel le principe de dynamique processuelle. À l’instar des formules incantatoires, les diverses matières sonores — paysages, bruits ou instruments multiples — sont autant d’éléments qui élaborent un dispositif qui vise non pas à déterminer la musique, mais à la convoquer. Une architecture stratifiée, parfois tissée d’états suspendus qui se nourrissent de polarités contraires. Dans le substrat de ses œuvres, les événements sonores frôlent le mélodique sans jamais s’y abandonner, écrivent une narration qui navigue à l’échelle du micro et du macro, se densifient en des noeuds précaires qui se désagrégent dans l’instant. L’expérience d’écoute aspire à une traversée de paysages, d’images et de croisements poétiques… Suite

Sur le web

Félix-Antoine Morin

Montréal (Québec), 1977

Résidence: Montréal (Québec)

  • Compositeur

Ensembles associés