Alain Thibault Aussi dans le blogue

28 janvier – 13 février 2009: Films de l’Ina sur la musique concrète à la Cinémathèque québécoise

dimanche 18 janvier 2009 Général

La série de projections d’archives «Rendez-vous Ina / Cinémathèque: musique contemporaine» — truffée de documentaires et de courts métrages sur des compositeurs de musique concrète et électroacoustique — aura lieu du 28 janvier au 13 février 2009 à la Cinémathèque québécoise à Montréal. Le premier jour, à 18h, une table ronde réunira Évelyne Gayou de l’Ina-GRM, Robert Normandeau, Alain Thibault et Walter Boudreau.

14 mai 2007: Gobeil et Thibault immergés à la SAT, Montréal

vendredi 4 mai 2007 En concert

Gilles Gobeil et Alain Thibault seront au cœur de l’événement «Dedans/dehors» dédié à la musique immersive. C’est en deuxième partie que les 2 compositeurs invités donneront une conférence portant sur leurs préoccupations esthétiques, formelles et philosophiques; Louis Dufort en sera le modérateur. La conférence sera suivie d’un concert où Gilles Gobeil et Alain Thibault partageront la scène avec Joël Beauchamp, Pierre-Marc Beaudoin et Jean-François Blouin. Cet événement audio immersif aura lieu le 14 mai 2007 à la SAT (et c’est gratuit…).

Plus d’informations

1 – 30 avril 2004: empreintes DIGITALes en avril 2004 à Lille, France

mercredi 14 avril 2004 Général

Dans le cadre de «Monde parallèle Montréal 45°N//» tenu à Lille — Capitale européenne de la culture, l’étiquette empreintes DIGITALes proposait un portrait de la création électroacoustique (de 1971 à aujourd’hui) à travers 24 œuvres de 21 compositeurs de Montréal: Serge Arcuri, Yves Beaupré, Christian Bouchard, Ned Bouhalassa, Christian Calon, Micheline Coulombe Saint-Marcoux, Yves Daoust, Francis Dhomont, Paul Dolden, Louis Dufort, Gilles Gobeil, Monique Jean, René Lussier, Robert Normandeau, Arturo Parra, Mario Rodrigue, Stéphane Roy, Alain Thibault, Jacques Tremblay, Marc Tremblay, Roxanne Turcotte. L’étiquette de disques empreintes DIGITALes, les festivals d’art électronique et médiatique Elektra et Mutek ainsi que la Société des arts technologiques (SAT) répondaient conjointement à l’invitation pour présenter le meilleur de l’électro montréalais en musique et vidéo.

Plus d’informations

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.