electrocd

vivie’ vinçente

«le désir de vivie’ vinçent est de faire s’envoler la musique, de transcender les pages des symbôles musicales, qu’on appelle une partition. la musique c’est ce qu’on expérimente «lorsqu’on se libère l’oreille de la page». vivie’ vinçent souhaite faire danser le silence et le son avec l’air-espace et le temps, et c’est à cela, à la Musique — non pas à l’encre sur papier ou aux idées de quelqu’un d’autre derrière ces notations — qu’elle doit sa fidélité et consacre toute son énérgie. cette résponsabilité d’écouter de façon autonôme et de créer la musique à travers sa propre ouïe interne et sa propre imagination, annihile ainsi non seulement le terme mais la notion même de ‘intérprète’ (et de ‘compositeur’). dans l’univers de vivie’ vinçent n’existent que les artistes. vivie’ vinçent n’expérimente ni désir ni besoin de, ni intérèt à jouer le rôle — qu’elle considère hypocrite et usé — de marionnette-substitut pour les écrivains des partitions.»

[i-03]

Sur le web

vivie’ vinçente

  • Interprète (clavecin)

Alias