Œuvres Il y a… il y avait des fleurs Martin Leclerc

Il y a… il y avait des fleurs

  • Martin Leclerc
  • Année de composition: 2000
  • Durée: 12:00
  • Instrumentation: support stéréo
À ma mère

Il y a… il y avait des fleurs est une œuvre à programme à caractère dramatique où le personnage principal est l’humain représenté dans son état moderne (progrès, individualisme, pouvoir, cacophonie médiatique enveloppant le tout) qui n’est pas souvent très loin de son état primitif (naissance, instinct de survie).

Le point de départ de Il y a… il y avait des fleurs est un de mes propres textes intitulé Les enrobés qui traite de la perte de contrôle. L’ambiance sonore du premier mouvement, où ce texte apparaît intégralement, est assez représentative du climat général de la pièce.

Les enrobés

Le coup de fusil est entendu
Les cabots tuent deux milles chiens
Les armes tiennent haut la main
Et les larmes s’agrippent au cul

Au coup de départ, très très tôt
Marche pour humains à sabot
La secte des paravents cloîtrés
Pour les penseurs endiablés

Réunion du comité: Société
Tous les degrés sont au proggramme
Le président sniffe quelques grammes
«Première matière: les idées fixes…»

Bonne soirée!

[x-07]


Il y a… il y avait des fleurs a été réalisée en 2000 au Conservatoire de musique de Québec et a été créée en juin 2000 au Conservatoire de musique de Montréal. Récitant enregistré: Martin Leclerc. La pièce a remporté le 2e prix de la catégorie musique électroacoustique Hugh-Le Caine du Concours des jeunes compositeurs de la Fondation SOCAN (Canada, 2002).


Création

  • Juin 2000, Concert, Conservatoire de musique de Montréal, Montréal (Québec)

Distinctions

Albums

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.