Œuvres Clair de terre Robert Normandeau

Clair de terre

  • Robert Normandeau
  • Année de composition: 1999, 2009
  • Durée: 36:00
  • Instrumentation: support 16 canaux

La photographie d’un clair de terre est probablement celle qui caractérise le mieux la seconde moitié du 20e siècle. Elle situe notre planète dans un espace relatif qui, véritablement, ne se situe plus au centre de l’univers. Notre situation dans l’espace devient un état de déséquilibre qui se reflète dans notre manière d’envisager le monde. Cette nouvelle perception vient à son tour influencer nos modes de représentation artistique. La musique électroacoustique est née à peu près à la même époque que cette photographie, il y a un peu plus de cinquante ans maintenant. Cela a considérablement modifié notre manière de faire — la part des artistes — et d’écouter — la part des auditeurs.

L’œuvre est divisée en douze mouvements qui trouvent leur point d’ancrage dans l’exploration systématique d’un élément de la grammaire cinématographique transposé au langage électroacoustique. Ces douze mouvements, précédés d’une Ouverture, sont constitués chacun d’un paysage sonore, d’un son d’objet, d’un son d’instrument de musique et d’onomatopées vocales. Tous ces éléments sonores proviennent essentiellement d’une banque de sons personnelle constituée au cours des dix dernières années.


Clair de terre a été réalisée dans le studio du compositeur en 1999 et a été créée le 10 décembre 1999 dans le cadre de la série de concerts Rien à voir (6) présentée par Réseaux à Ex-Centris à Montréal. Cette pièce à été réalisée grâce à l’aide du Conseil des arts du Canada (CAC) et du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ). Certains passages de l’œuvre proviennent de musiques ou d’éléments sonores composés pour différentes pièces de théâtre ou pour la radio. Remerciements à André Corriveau, Jean-François Denis, Monique Desroches, Julien Grégoire, Brigitte Haentjens, Odile Magnan, Denis Marleau, Lorraine Pintal, Jacinthe Potvin, Rober Racine, Claire Savoie, Claude Schryer.


Création

  • 10 décembre 1999, Rien à voir (6): concert solo, eXcentris, Montréal (Québec)

Albums

Mouvements

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.