Œuvres Arksalalartôq Micheline Coulombe Saint-Marcoux

Arksalalartôq

Au-delà du signifié du langage peut surgir un monde où les jeux de décomposition, d’association et de juxtaposition produisent des sonorités en nombre illimité. Sorte de délire verbal… vertige. Arksalalartôq, d’après des textes des poètes québécois Noël Audet et Gilles Marsolais, exprime le vertige des mots, des sons, par analogie avec le jeu inuit où les participants (le plus souvent des femmes) mettent à l’épreuve leur capacité d’invention à créer et de résistance à émettre des sons, des mots pour la plupart sans signification.

En composant cette œuvre, Micheline Coulombe Saint-Marcoux s’est heurtée à la résistance de matériaux sonores et a compris l’importance de l’ouverture chez le compositeur. Interviewée par Lyse Richer, elle a dit avoir mis deux jours à monter un passage de dix secondes qui refusait de se plier à sa volonté. L’idée lui est alors venue de le jouer à l’envers, et le résultat a été formidable: «il ne faut pas trop s’obstiner. Le matière, la matériau dont on dispose au départ, a son potentiel, ses exigences et ses limites» (Richer 1984: 22).

«Tant de forces inexprimables s’expriment en voix baladeuses avec en contrepoint des lampes chercheuses, où la voix hoquetant trouve enfin sa voix brisée. Et où, lorsqu’on saisit l’œuvre en contre-courant, l’on retrouve à la fois l’esprit du Pierrot lunaire et les leçons musicales d’Erwartung.»JJ Van Vlasselaer, Le Droit, Ottawa, 9 février 1982.


Arksalalartôq a été réalisée en 1970-71 dans les studios du Groupe de recherches musicales (GRM, Paris, France) et a été créée le 26 février 1971 dans le cadre des «Journées-rencontres du GRM» dans Les Halles (Paris, France). Arksalalartôq est une commande de l’Ina-GRM. Une version mixte — pour voix, électronique et bande — réalisée en 1976 à la demande de la chanteuse-commedienne Meg Sheppard et du compositeur-pianiste alcides lanza, a été enregistrée sur le disque Transmutations: voice, piano & electronics, New Music from the Americas vol. 3 (Shelan, ESP 9601).


Création

  • 26 février 1971, Journées-rencontres du GRM, Halles Baltard, Paris (France)

Albums

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.