Œuvres Humeur de facteur Yves Beaupré

Humeur de facteur

  • Yves Beaupré
  • Année de composition: 1998-99
  • Durée: 54:14
  • Instrumentation: support stéréo

«C’était le vertige. Un étourdissant, un insurmontable désir de tomber.»Milan Kundera, L’insoutenable légèreté de l’être

Cet Humeur de facteur avec ses six mouvements, est conçu comme un «ordre» à la François Couperin. Chaque pièce, malgré son unicité, est partie intégrante du tout.

Projet obscur, projet intimidant, latent, implication redoutable et angoissante d’expression. Humeur de facteur patientait dans ma tête depuis tellement longtemps. Jour après jour, dans mon atelier de fabrication de clavecins, en plein travail concret et tangible, j’entend tous ces sons-bruits se superposant à l’odeur de bois qui m’entoure, formant une ambiance remarquablement musicale et expressive. L’instrument en construction, ce clavecin en croissance, devant moi, parle déjà beaucoup, volubile, bien avant sa vie utile. La caisse vivante et sa table d’harmonie me relancent sans cesse, par une résonance profonde et musicale, les moindres manipulations des outils, trusquin, cordes molles et pointes de laiton. Des ambiances toutes particulières en ressortent. Le grand instrument en construction me donne de petits instruments sonores. Allons-y! Captons tout cela: magnétophone, micros, banc de scie et scie sauteuse… moteur, on tourne! 6 heures de bande.

Le facteur se retrouve, comme à l’habitude, avec une montagne de matériaux bruts, tous tendres à être manipulés, triturés, à être coupés, recoupés dans tous les sens, coupe à blanc, transversale. Sensation de déjà vu! Cette matière est tellement expressive, mature avant l’âge, satisfaisante; le facteur ne s’y laisse pas prendre, le travail ne fait que commencer. Sublimer le tout, remodeler, chorégraphier tous ces petits instruments dans une fiévreuse partition. L’‘égalisateur’ ne me coupera pas un doigt, le ‘pitch shift’ sans écharde, le ‘reverb’ sans écorchure, processus sans blessure. La connaissance de ces outils informatiques acquise depuis plusieurs années jumelée à une expérience maritime toute récente m’amènent à des conceptions sonores bien lointaines de mes pensées initiales. Mais, pourquoi pas! Le clavier dans le cockpit, les drisses claquant sur le mat, les voiles en quinte, sautereaux à l’octave.

Yves Beaupré [xi-01]


Humeur de Facteur a été composée en 1998-99 au studio du compositeur.

Albums

Œuvres dans ce cycle

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.