Œuvres Soledad Gilles Gobeil, Arturo Parra

Soledad

(Solitude) Imposée ou volontaire, la solitude nous confronte aux visages lumineux et obscurs de nos vies. Les états d’âme les plus fugaces se densifient et deviennent un gouffre qui m’aspire. Là, j’entends même le bruit de mon sang qui voyage à travers mes veines. Je suis les méandres de mes pas solitaires, de mes voix intérieures. Je deviens l’ombre de ma solitude.

J’ai voulu dans cette pièce que ma guitare fasse à son tour l’expérience de cet état, isoler chacun de ses sons et l’empêcher de chanter. Totalement privée du pincement des cordes, dépouillée presque entièrement de ses voix harmoniques, elle est mise à nu et dépossédée d’elle-même. Quant à moi, «cuando muera enterradme con mi guitarra bajo la arena» (si je meurs, enterrez-moi sous le sable avec ma guitare) — Federico García Lorca.

Catherine Ego, Arturo Parra


La partie électroacoustique de Soledad découle de la pièce acousmatique Derrière la porte la plus éloignée… (1998) de Gilles Gobeil.


Création

  • 15 mai 1998, Arturo Parra, guitare • FIMAV 1998: Parr(A)cousmatique, Cégep de Victoriaville, Victoriaville (Québec)

Distinctions

Albums

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.