Œuvres In a Bed Where the Moon Was Sweating. Resonance #1 Paul Dolden

In a Bed Where the Moon Was Sweating. Resonance #1

  • Paul Dolden
  • Année de composition: 1993
  • Durée: 9:05
  • Instrumentation: clarinette et support stéréo
  • Commande: François Houle, avec l’aide du CAC

Une partie du cycle Résonance traite de l’idée d’intimité en musique. Comme pour toute ma musique, je place les microphones à proximité des sources sonores, ce qui vise à produire une intimité inéluctable. Dans le cas présent, le soliste est souvent enveloppé par son propre son, ce qui amène la disparition de la singularité, de la séparation d’avec ‘l’autre’, qui n’est en fait qu’une réflexion narcissique de l’interprète.

En plus de ces éléments, le cycle Résonance intègre aussi la voix, qui est peut-être le son le plus intime et le plus séduisant qui soit, dans la mesure où il représente le corps dans toutes ses apparences, ses illusions, ses pièges, ses parodies animales et ses simulations de sacrifices. Cependant, comme dans toute ma musique, ces éléments sont superposés (multipiste) afin de créer une situation d’excès, et peut-être de nous donner des sueurs froides dans notre lit de souvenirs.

Pour ce qui est des parties de percussions à mains et des intentions philosophiques et esthétiques qui les sous-tendent: tout consommateur de musique média sait fort bien que pour être perçue comme étant artistique une pièce doit intégrer la participation d’un percussionniste africain. Tout comme les autres éléments de ma musique, les sons produits par le percussionniste africain se transforment en une tribu populeuse de sons, une forme peut-être de séduction primitive ou une vengeance post-moderne.


In a Bed Where the Moon Was Sweating. Resonance #1 [Dans un lit où la lune transpirait. Résonance #1] a été réalisée et enregistrée au studio privé du compositeur. Il s’agit d’une commande de François Houle, produite avec l’appui du Conseil des arts du Canada (CAC). La création de la pièce a eu lieu le 7 novembre 1993, lors d’un concert de la Vancouver New Music Society; l’interprète était François Houle.


Création

  • 7 novembre 1993, François Houle, clarinette • Concert, Vancouver (Colombie-Britannique, Canada)

Albums

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.