Œuvres Libellune Roxanne Turcotte

Libellune

  • Roxanne Turcotte
  • Année de composition: 1999-2002
  • Durée: 26:20
  • Instrumentation: instruments à vent du monde et support stéréo

Survol des rêves…

[synopsis] Parcours sonore d’une libellule (symbole de l’île de Hondo au Japon) devenue nocturne un soir de pleine lune. Le bruissement de ses ailes, signe de liberté et d’évasion, nous transporte dans des univers fantastiques et vers différentes cultures du monde en passant par des océans, des volcans tranquilles et l’espace. Son vol est d’une telle puissance que rien ne l’empêche de passer. Son élégance est d’une légèreté et d’une pureté qui se marient parfaitement avec le rayon de lune légèrement doré. Le soir, tout est si tranquille! Les sons deviennent parfaitement audibles. C’est le meilleur moment pour la réflexion.

Libellune est structurée en huit temps (Métamorphose; départ; Orient; Afrique; Tropiques; Amérique; Europe; Espace) et explore les thèmes de liberté, d’élégance, de force, de noctambulisme, de dualité et de légèreté par l’enregistrement sonore traité de voix humaines pour représenter la libellune (sa voix, ses idées, ses réflexions), l’enregistrement sonore modifié et non modifié d’instruments de musique du monde — raita, kéra, flûte suling, oja, shakuhachi, ocarina, flûte amérindienne, bansuri, duduk (interprétés par Michel Dubeau) — pour représenter le voyage et l’utilisation de sources sonores acoustiques et électroniques diverses pour reproduire les battements d’ailes et le calme de la nuit.

L’intégration de langages musicaux provenant des cultures du monde — évocation de structures et de timbres sonores — sert à illustrer le parcours de la libellune. Les instruments à vents en improvisation à partir d’échelles musicales et de formes polyphoniques et rythmiques orientales, africaines, javanaises et latines… sont ultérieurement utilisés en décalage (écho), hachure et déphasage; en canons rythmiques et mélodiques par traitement; en harmonies, jeux de timbres et résonances.

[English translation: François Couture, vi-03]


Libellune a été réalisée en 1999 et 2002 au studio de la compositrice (Productions RTM) avec l’aide du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ) et a été créée le 28 août 1999 lors du concert Acousma d’orchestra (version courte) et lors du concert Nuit blanche (version longue) dans la cadre du Festival international d’art acousmatique et des arts de support Futura (Crest, France) (sous-titré Traces du dernier vent). Libellune a aussi été diffusée le 18 novembre 2000 au concert Acousma Femina du festival Aujourd’hui Musiques 2000 (Perpignan, France). Merci à Michel Dubeau, interprète des instruments à vent.


Création

  • 28 août 1999, Futura 99: Acousma d’orchestra 14, Crest (Drôme, France)

Albums

Mouvements

  • instruments à vent du monde et support stéréo
  • instruments à vent du monde et support stéréo
  • instruments à vent du monde et support stéréo
  • instruments à vent du monde et support stéréo
  • instruments à vent du monde et support stéréo
  • instruments à vent du monde et support stéréo
  • instruments à vent du monde et support stéréo
  • instruments à vent du monde et support stéréo

Partitions

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.