Œuvres Métal Annette Vande Gorne

Métal

  • Annette Vande Gorne
  • Année de composition: 1983
  • Durée: 11:04
  • Instrumentation: support stéréo
À Violette Beaujeant et André Van Belle

•• Abstraction: C’est peut-être ici que l’on s’approche le plus du ‘musical’ dans le sens d’une écriture abstraite (quatrième étape de la connaissance), préexistante au son, volontariste. Abstraite aussi, l’écoute réduite des allures (vibrato), leurs amplitudes, leurs vitesses.

•• Énergies / vibrations: Percussions / résonances libres décroissantes (allures).
Percussions / résonances entretenues constantes (itérations).
Percussions / pénétration de la résonance (vibrations). Frottements lisses.
Rebonds libres. Rebonds contrôlés. Balancements. Roulements.

•• Forme: Débutant dans le silence, contemplation d’une ligne immobile sur un axe tonique affirmé — tube 3: Chang — la forme évolue vers la diversification et le complexe. La première partie s’attache à l’entretien des résonances, la deuxième à leur contenu spectral, avant de revenir peu à peu à la ligne première et de terminer par un axe tonique à la quinte du tube 4 (Yu), que l’on retrouve avec la même matière dans Eau.

•• Anecdote: Tout comme le feu, le métal inverse l’objet perçu selon que l’on passe par la vue ou par l’écoute. De matière solide, il devient, après le choc, vibration pure.

•• Spatialisation: Spatialisation ‘ambiophonique’: installer le public dans une ambiance méditative, de contemplation intérieure, par une diffusion quasi immobile sur un dispositif plutôt en cercle de 12 ou 16 haut-parleurs. Les tessères d’or, les émaux, irradient une lumière enveloppante dans la semi-pénombre des coupoles byzantines; de même, les haut-parleurs sont ici des «radiateurs» — terme repris dans ce sens au compositeur français François Bayle — de vibrations venant de partout et de nulle part.

[xii-93]


Métal a été réalisée au studio Métamorphoses d’Orphée (Ohain, Belgique) et créée au Café-théâtre Stalker le 18 décembre 1983 à Bruxelles (Belgique). Énergie / Matière, fait des pièces Feu et Métal, a reçu le Prix spécial de l’Année de la musique offert par la SABAM en 1985. Remerciements à Violette Beaujeant, instigatrice et interprète de l’œuvre dans sa version avec zheng, et à André Van Belle qui m’a si généreusement permis d’explorer sa vaste collection de percussions extra-européennes.


Création

  • 18 décembre 1983, Concert, Café-théâtre Stalker, Bruxelles (Belgique)

Albums

Cycle

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.