Œuvres Requiem Michel Chion

Requiem

  • Michel Chion
  • Année de composition: 1973
  • Durée: 37:16
  • Instrumentation: support stéréo
  • Commande: Ina-GRM

À l’instar des Requiems classiques, le texte du Requiem est celui de la Messe des funérailles, ici augmenté d’un Épître (3), d’un Évangile (6) et d’un Notre Père, le Pater Noster-Agnus Dei (8). Il est dit dans sa langue originale (latin ou grec), plus rarement en français.

Le Requiem a été composé en pensant moins à cette majorité silencieuse que sont les morts qu’à cette minorité agitée que sont les vivants; pour l’auditeur, il se propose comme un parcours dramatique accidenté dont les courbes et les soubresauts traduisent une incertitude fondamentale devant la vie, la mort et la foi.

Du point de vue de sa forme, l’œuvre est construite sur un système d’échos et de correspondances qui s’organise symétriquement autour d’un axe situé vers son milieu, le mouvement 10 reprenant des éléments déjà entendus dans le mouvement 1, le mouvement 9 des éléments du mouvement 2, etc, avec des variantes et des dissymétries de détail. L’axe de cette construction se trouve dans le 6e mouvement (Évangile), quand se produit une rupture symbolique de la bande magnétique, une cassure de l’œuvre elle-même, ouvrant dans le temps une brèche d’éternité qui laisse entr’apercevoir ‘autre chose.’

Avec le Requiem, je n’ai pas voulu livrer de message, de manifeste pro- ou anti-religieux. Il s’agit plutôt d’un témoignage personnel, où j’invite l’auditeur à se projeter lui-même, s’il lui plaît d’habiter cette musique de son expérience et de sa sensibilité.

[xii-93]


Requiem a été réalisée dans les studios du Groupe de recherches musicales (GRM) à Paris (France) et a été créée le 19 mars 1973 au Théâtre Récamier à Paris, dans le cadre d’un concert du GRM. L’œuvre est une commande de l’Ina-GRM. Enregistrée sur disque en 1973 sous l’étiquette Ina-GRM (AM68905), Requiem s’est méritée le Grand Prix du disque de l’Académie du disque français en 1978. Avec les voix de: André Allag (6), Michèle Bokanowski (2), Caroline Bruas (3-7), Laure et Pierre Bruas (7), Robert Cahen (10), Michel Chion (1-3-4-5-7-8-9-10), Catherine Colas (8), Jean-Pierre Colas (3-7), Catherine Guérin (9), Bernard Guillochon (4), Geneviève Julien-Labruyère (1-10) et l’ensemble vocal Le Madrigal de Paris (direction Rachid Safir) (1-4-10). Remerciements à tous ceux qui ont concouru à sa réalisation et tout particulièrement, pour son appui et ses encouragements lors de sa mise en œuvre, mon ami Robert Cahen.


Création

  • 19 mars 1973, Concert, Théâtre Récamier, Paris (France)

Albums

Mouvements

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.