Œuvres Spleen Robert Normandeau

Spleen

  • Robert Normandeau
  • Année de composition: 1993
  • Durée: 15:00
  • Instrumentation: support stéréo

Spleen est uniquement composée à partir des voix de quatre adolescents de seize ans. Le titre représente l’une des facettes les plus importantes de l’état d’esprit de l’adolescence, cette espèce de mélancolie soudaine qui apparaît sans cause apparente. Ce travail sur la voix fait suite à une œuvre précédente, Éclats de voix, qui utilisait comme éléments sonores de base, plusieurs dizaines de sons extraits du Dictionnaire des bruits de Jean-Claude Trait et Yvon Dulude. Essentiellement de l’ordre de l’onomatopée, ceux-ci constituent un matériau extrêmement riche puisqu’ils représentent le seul cas dans le langage humain où le son correspond directement à l’objet désigné ou au sentiment exprimé.

L’œuvre est divisée en cinq sections qui représentent autant de situations typiques de l’adolescence associées à des paramètres sonores. Ces différentes parties sont présentées successivement dans la version concert ou séparément dans la version radiophonique.


Spleen a été réalisée au studio du compositeur à partir d’enregistrements des voix de Marc Gilbert, Laurent-Josée Sainte-Marie, Nicolas Thériault et Patrick Virar. Elle a été créée au cours du festival radiophonique Journées Électro-Radio Days simultanément à Montréal, Toronto et Vancouver le 10 décembre 1993. La pièce a été réalisée grâce à une bourse Audio du service des Arts médiatiques du Conseil des arts du Canada (CAC). Elle a remporté le Prix du public au 3e Prix international Noroit-Léonce Petitot (Arras, France, 1994).


Création

  • 10 décembre 1993, Journées Électro-Radio Days, Montréal (Québec)

Distinctions

Albums

Cycle

Mouvements

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.