Œuvres Ellipse Robert Normandeau

Ellipse

L’ellipse est une des figures de rhétorique. Elle est l’art de ne pas tout dire, d’omettre des mots, des bouts de phrase, des éléments de sens, laissant à l’interlocuteur le soin de combler les vides, de remplir les blancs. Ici l’interlocuteur est double. Il s’agit d’abord d’Arturo Parra qui m’a commandé cette œuvre afin d’en réaliser par la suite une version mixte pour guitare et bande (qui s’intitule L’envers du temps). J’ai donc composé ma pièce en pensant à lui. Je lui ai laissé de l’espace pour qu’il s’immisce dans la trame de cette pièce.

Le deuxième interlocuteur est moi en tant que compositeur d’une musique pour bande seule. Confronté à l’intégrité de la version acousmatique lorsqu’elle est présentée seule en concert, j’ai voulu la colorer de la présence du guitariste en lui empruntant non seulement des éléments sonores mais également des éléments de jeu. De fait, la bande utilisée par Parra est aujourd’hui différente de la version acousmatique. Les œuvres ont démarré au même endroit, mais elles ont suivi des chemins singuliers.


Ellipse a été composée entre 1997 et 99 dans le studio du compositeur et à la Faculté Polytechnique de Mons (Belgique). Remerciements à Todor Todoroff. Elle est une commande du guitariste Arturo Parra réalisée avec l’aide du Conseil des arts du Canada (CAC). Elle a été créée au Festival international de musique actuelle de Victoriaville (Québec) le 15 mai 1998.


Création

  • 15 mai 1998, FIMAV 1998: Parr(A)cousmatique, Cégep de Victoriaville, Victoriaville (Québec)

Albums

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.