Œuvres Mantra Jean-François Laporte

Mantra

«Formule rituelle sonore, donnée par le maître à son disciple dans l’hindouisme et le bouddhisme, dont la récitation a le pouvoir de mettre en jeu l’influence spirituelle qui lui correspond. Elle permet d’entrer dans le jeu des vibrations qui constituent l’univers, selon la cosmologie hindoue, et de participer à la direction de leur énergie. Le symbole prend ici la force d’un sacrement de communion avec le cosmos.»

J Chevalier, A Gheerbrant, Dictionnaire des symboles

Vivant à l’ère post-industrielle, nous sommes quotidiennement envahis et submergés par cet univers sonore rempli de ces sons omniprésents que j’appelle des Mantras. Pour être un Mantra, un son doit posséder certaines qualités; il doit avoir une durée assez longue, il doit être périodique ou se répéter cyliquement, la progression des événements sonores doit se faire de façon presqu’imperceptible, et finalement, il doit avoir une certaine influence sur notre énergie (même si on ne s’en rend pas toujours compte). Voici quelques exemples de Mantras: son du réfrigérateur, son des automobiles qui circulent sur les autoroutes (même phénomène en ville), bruits des machines qui font partie intégrante de nos journées de travail, etc.

C’est dans cet esprit que j’ai composé Mantra, pièce de vingt-six minutes réalisée avec les sons d’une machine, soit un compresseur de refroidissement des patinoires. Mantra est une œuvre dont la grande caractéristique compositionelle est d’être une prise de son unique. Toutes les transformations timbrales ont été réalisées pendant la prise de son, aucune manipulation n’à été ajoutée en studio par la suite.


Création

  • 13 mai 1997, Concert, Faculté de musique — Université de Montréal, Montréal (Québec)

Albums

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.