Œuvres Vox Alia Annette Vande Gorne

Vox Alia

  • Annette Vande Gorne
  • Année de composition: 1992-2000
  • Durée: 21:22
  • Instrumentation: support 8 canaux
  • Commande: Ina-GRM

Est-ce parce qu’elle est la signature, l’empreinte sonore à laquelle chaque être vivant s’identifie et par laquelle il repère l’autre, et détecte ses intentions? La voix reste le premier vecteur émotionnel et musical, le support ancestral de toute communication directe.

Vox Alia est une suite de courtes études vocales qui, à travers les traitements électroacoustiques, conservent traces des qualités mélodiques, rythmiques, timbrales de ce merveilleux médium, au service d’un caractère, d’un affect particulier.

Giocoso, qui brasse des musiques vocales de chaque continent non européen et du passé occidental, est construit comme une forme binaire et contrastée, renforcée par l’écriture spatiale octophonique. Amoroso tente l’expérience d’une écriture ornementée et contrapuntique, tant sonore que spatiale, sur le modèle d’une phrase grégorienne. Innocentemente retrouve la temporalité immédiate, contrastée et insaisissable, et la spatialité diffuse, informelle de l’enfance. Furioso, éructe sa violence dans un espace linéaire et orienté, avec une énergie montante, rythmée, explosive. Ces quatre parties de Vox Alia sont dans leur mouvement une réminiscence, un lien ténu avec la forme sonate classique. Parola volante, est un court hommage à la pensée révolutionnaire de Pierre Schaeffer sur le son, sa description morphologique, sa perception en écoute réduite, son rapport à l’espace à travers quelques phrases et la voix de Schaeffer, dans une écriture polyphonique qui rappelle celle de Johann Sebastian Bach qu’il aimait particulièrement.

[ix-07]


Vox Alia a été réalisée de 1992 à 2000 au studio Métamorphoses d’Orphée de Musiques & Recherches, à Ohain (Belgique) avec un matériau sonore obtenu grâce aux systèmes SYTER et MARS de l’Ina-GRM. Le premier mouvement Lamento, absent du disque Exils, a été créé le 29 octobre 1992 durant l’exposition «L’ère binaire, nouvelles interactions» au Musée d’Ixelles (Belgique). Le mouvement Giocoso a été créé le 20 juin 1996 au Théâtre de L’L (Bruxelles, Belgique). Amoroso et Innocentemente ont été créés le 10 avril 1998 durant le Cycle acousmatique de l’Ina-GRM à la Salle Olivier Messiaen, Maison de Radio France (Paris, France). Furioso a été créé le 18 octobre 2000 au Festival acousmatique international L’Espace du son, à la Chapelle de Boondael (Bruxelles, Belgique). L’intégrale de l’œuvre — incluant Parola volante — a été créée le 9 septembre 2001 au Centre culturel de Rixensart (Genval, Belgique). Elle est une commande du Groupe de recherches musicales (GRM) (Paris). Merci à François Bayle et Daniel Terrugi.


Création

  • 9 septembre 2001, Concert, Centre culturel de Rixensart, Genval (Belgique)

Albums

Mouvements

  • Lamento (1992), 4:00
    clavier maître MIDI et échantillonneur (Akai S1000)
  • Giocoso (1995), 5:00
    support 8 canaux
  • Amoroso (1998), 4:54
    support 8 canaux
  • Innocentemente (1998), 4:16
    support 8 canaux
  • Furioso (2000), 4:52
    support 8 canaux
  • Parola volante (2000), 1:56
    support 8 canaux

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.