electrocd

Métonymie ou Le corps impossible

Francis Dhomont

Métonymie ou Le corps impossible

  • Francis Dhomont
  • Année de composition: 1976
  • Durée: 17:42
  • Instrumentation: support stéréo

Métonymie: figure de rhétorique; «Un objet est désigné par le nom d’un objet semblable».

Cette étude fait appel à quatre types de sources sonores: instruments de musique, voix humaine, sons acoustiques bruiteux, sons électroniques.

À l’exception de ces derniers, tous ces sons ont été détournés de leur contexte initial. C’est essentiellement cette «déviance» qui constitue la métonymie. Les sons instrumentaux proviennent d’œuvres classiques, contemporaines ou ethniques; la voix n’est ni chantée, ni parlée et ne retient que des traits prosodiques, ceux dont le sens échappe à la sémantique; les emprunts aux bruits familiers occultent les rapports de causalité avec l’anecdote génératrice. Seul, le matériau électronique a été conçu pour la pièce et n’est pas détourné de son «territoire naturel».

Chacune de ces familles de sons fournit des collections d’objets allant du plus bref (impulsion) au plus long (trame). Il s’agit donc d’un jeu entre continu et discontinu, successivement ou simultanément, ainsi que d’un discours par associations (un son en appelle un autre).


Métonymie ou Le corps impossible a été réalisée en 1976 au studio du compositeur à Saint-Rémy-de-Provence (France) et créée dans le cadre du Festival Festival Musiques-multiples à Saint-Rémy-de-Provence (France) dans les ruines gréco-romaines de Glanum en juillet 1976 lors d’un concert présenté par le Groupe de musique expérimentale de Marseille (GMEM). Une version abrégée (5 minutes 11 secondes) a été réalisée au studio du compositeur à Montréal en octobre 2002.

Création

  • 28 juillet 1976, Festival Musiques-multiples: GMEM, Théâtre antique — Ruines de Glanum, Saint-Rémy-de-Provence (Bouches-du-Rhône, France)