Œuvres à la cire perdue Laurie Radford

à la cire perdue

  • Laurie Radford
  • Année de composition: 2004
  • Durée: 15:27
  • Instrumentation: support
  • Commande: Réseaux des arts médiatiques

La ‘cire perdue’ est une technique de sculpture ancestrale et toujours en usage. Elle consiste à recouvrir une sculpture originale de cire avant de mouler l’objet dans le bronze. Au cours du moulage, la cire fond et se perd, ne laissant que la statue de bronze comme seule réflexion du travail de l’artiste. Dans à la cire perdue, ce concept sert de métaphore pour les échantillons sonores, submergés et souvent perdus au sein du moule des transformations et du remodelage de la matière sonore dans le studio de composition. Plus précisément, j’utilise ici ma propre musique instrumentale comme matériau de ces expériences sonores. L’œuvre électroacoustique précédente, les ponts de l’espace II, récupérait des éléments électroacoustiques de certaines de mes œuvres pour instruments, voix et musique électroacoustique, pour les intégrer à de nouveaux environnements sonores. Tout comme les ponts de l’espace II, à la cire perdue introduit aussi des fragments de mes œuvres mixtes, quoique déguisées, au monde de l’électroacoustique. Les formes et les gestes de ma musique instrumentale se perdent à travers les procédés de convolution, de mutation spectrale et de synthèse croisée. On dirait parfois qu’ils émergent pour communiquer un mouvement précis à la musique, mais, plus souvent, ils battent sous la surface, ne révélant qu’un écho fantomatique, mais aguichant, de leurs origines.

[traduction française: François Couture, xi-07]


à la cire perdue a été réalisée en 2004 au studio du compositeur et a été créée le 14 février 2004 dans le cadre de la série de concerts Rien à voir (15) présentée par Réseaux à l’Espace GO, à Montréal. Les échantillons sonores de trompette — également utilisés dans les pièces Verb Tales et les ponts de l’espace II — proviennent d’un enregistrement du jeu du musicien Franzl Fabijan qui a été réalisé par Miriam Fabijan en 1992 en Slovénie. Elle est une commande de Réseaux des arts médiatiques.


Création

  • 14 février 2004, Rien à voir (15): Concert, Espace Go, Montréal (Québec)

Albums

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.