Œuvres À propos de la chambre de Philippe II dans l’église de l’Escorial Luigi Ceccarelli

À propos de la chambre de Philippe II dans l’église de l’Escorial

À partir d’un texte de Valerio Magrelli: ce texte décrit la recherche de la raison possible pour laquelle le roi Philippe II s’est fait construire un appartement royal dans le cœur d’un monastère de l’Escorial, dans l’église. Découvrant avec surprise la chambre à coucher tout près de l’autel, «à une dizaine de mètres», Valerio Magrelli formule une longue série d’hypothèses: certaines inquiétantes, d’autres ironiques, certaines mystiques, et d’autres encore qui relèvent de la science fiction, mais toutes profondes et fascinantes. La musique suit les évolutions de la pensée de Magrelli à l’intérieur de ces diverses hypothèses en créant un climat continuellement changeant, défini soit par l’utilisation de plusieurs voix narratives élaborées électroniquement et disposées sur divers plans sonores, soit par les sonorités du contexte qui recréent l’ambiance de l’église et guident l’émotion du récit. À l’origine, le texte fait partie d’un recueil de vingt morceaux brefs que Luigi Ceccarelli et Valerio Magrelli ont réalisé pour la RAI en 1996. À cette occasion, le texte a été traduit en français par Franco Lombardi et la partie musicale, comme le projet sonore, ont été complètement refaits avec des personnes de langue maternelle française. Ce morceau a été réalisé sur commande de l’Institut international de musique Eélectroacoustique de Bourges (France) et a été exécuté pour la première fois au printemps 1998 au Festival de Musique Électroacoustique de Bourges.

[source: Réseaux des arts médiatiques]

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.