electrocd

Exsultet

Luigi Ceccarelli

Exsultet

Le son électronique manque de mémoire et c’est la motivation qui pousse beaucoup de musiciens à partir de sons concrets et reconnaissables pour la réalisation d’œuvres musicales électroacoustiques. La musique a besoin de beaucoup plus que le phénomène purement acoustique pour réveiller dans l’esprit de celui qui écoute, comme dans celui du compositeur, des émotions qui le portent à des niveaux plus profonds et inconscients. L’emploi de la technologie dans la musique sert fondamentalement à amplifier la possibilité de susciter ces émotions. Dans le cas de Exsultet, le chant grégorien a fourni un important point de référence parce que son écoute entraîne la mémoire atavique de toutes les cultures occidentales et méditerranéennes. Le travail de composition de ce morceau a été complètement réalisé à l’aide d’un ordinateur en partant de l’enregistrement de chants grégoriens traditionnels exécutés à cette fin par le chœur dans l’Abbaye médiévale de Fossanova près de Rome. Exsultet utilise le texte et la mélodie de l’Exsultet en version grégorienne ancienne de la lithurgie chrétienne.

Interprètes: Kantores 96 dirigé par Giacomo Baroffio. Voix: Giacomo Bonifacio Baroffio, Maurizio Verde, Letizia Butterin, Kim Soo Jung, Lee Sun Ah. Pour bande magnétique 8 pistes.

[source: Réseaux des arts médiatiques]


Distinctions