electrocd

Wet Face (Microclimate IV)

Natasha Barrett

Wet Face (Microclimate IV)

Wet Face (Microclimate IV) utilise des sons d’oiseaux de marais, d’eau qui goutte, de boue qui suce, de mousse qui se déchire et bois pourri dans le secteur Sandane de Gloppen (Norvège). Au départ, les forces semblent douces. Puis, alors que les micros captent ce qu’une oreille normale traduirait par un doux crépitement, se produit un bombardement. La performance rythmique des gouttes incessantes avait déjà commencé à mon arrivée. Son réglage est parfait, à la milliseconde près. Cela doit être la même chose d’une année à l’autre, quoique le rythme s’altère peut-être à mesure que le rocher s’érode.

[traduction française: François Couture, xii-09]


Albums