Œuvres Fluxus, pas trop haut dans le ciel Jaime Reis

Fluxus, pas trop haut dans le ciel

  • Jaime Reis
  • Année de composition: 2017-18
  • Instrumentation: support 16 canaux

Cette pièce appartient au cycle Fluxus dont les éléments musicaux sont inspirés de composants et phénomènes physiques comme la mécanique des fluides. Cette pièce est particulièrement centrée sur ce que j’appelle des paysages «aériens». Le développement formel est basé sur les trois piliers qui ont inspiré les concepts de Bernie Krause: la géophonie, la biophonie et l’anthrophonie. La spatialisation agit comme un paramètre musical central. La distribution des sons dans l’espace est tirée non seulement de mouvements et formes spatiales, mais également associée à des changements spectraux, différences de vitesses ou d’autres paramètres rendant les mouvements (chemins) plus ou moins identifiables. Ces «formes» ou «chemins» ne doivent pas être écoutés comme un catalogue de mouvements puisqu’ils sont reliés aux aspects formels de la macro-structure et au flux d’énergie présents dans chacun des univers sonores.

[Source: MR 2018]


Commandée dans le cadre du projet «the soundscape we live in», projet européen organisé par le GMVL, Tempo Reale, les amis de la musique de Cagliari, l’AFEA et l’université ionienne. La partie électronique a principalement été réalisée dans les studios de Musiques & Recherches (Ohain, Belgique).


Distinctions

Albums

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.