Electroacoustic Music History (62 × CD-R) Stria

Stria

John Chowning

  • Année de composition: 1972-77
  • Durée: 16:57
  • Instrumentation: support 4 canaux
  • Commande: IRCAM

Stria (présentée en version 4 pistes) a été commandée à l’initiative de Luciano Berio pour les concerts inauguraux de l’IRCAM, Passage du XXe siècle. La pièce a été réalisée par synthèse au CCRMA de Stanford. Elle tire parti de la possibilité de contrôler précisément par synthèse le contenu fréquentiel des sons, sans se limiter à des harmoniques comme dans le cas des sons des instruments acoustiques entretenus. Les sons de Stria ont été produits par la technique de «modulation de fréquence» (FM) inventée par John Chowning: à la différence des sons entretenus produits par les instruments acoustiques, qui contiennent des composantes harmoniques, les sons de Stria sont «inharmoniques», comme ceux de cloches ou de gongs, et ils ont été soigneusement «composés» suivant une formule liée au nombre d’or. Les proportions «dorées» régissent aussi bien les intervalles entre sons — la «gamme» — que l’harmonie interne de chaque son. Cela induit une certaine «consonance» entre des sons inharmoniques dont les rencontres devraient normalement être très dissonantes: des textures complexes se superposent sans frottement; la qualité sonore très particulière donne le sentiment d’une interpénétration sans obstruction. Les mêmes proportions liées au nombre d’or interviennent aussi dans la forme de la pièce, qui met en jeu certaines relations: ainsi le déroulement dans le temps est plus long pour les sons aigus que pour les sons graves. La programmation définit relations et proportions sous forme récursive, ce qui donne lieu à des structures ayant un caractère fractal.

Stria est commentée par Pierre Boulez dans une cassette Radio-France IRCAM, Le temps musical. La pièce figure sur le disque compact monographique Wergo 2012-50.

[source: Réseaux des arts médiatiques]


Création

  • 29 septembre 1977, Passage du XXe siècle: La voix des voies, Centre Pompidou — Place Georges-Pompidou – Grande salle, Paris (France)

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.