Isostasie (CD) Viva la Selva!

Viva la Selva!

Natasha Barrett

  • Année de composition: 1999
  • Durée: 17:28
  • Instrumentation: support stéréo
  • Commande: NICEM avec l’aide du Norsk Komponistforening

Stéréo

ISRC CAD500214800

  • 44,1 kHz, 16 bits

En 1999, un certain nombre d’appareils enregistreurs, un collègue et moi-même avons voyagé dans une forêt luxuriante d’Amérique centrale. Le but de cette aventure était d’enregistrer, 24 heures durant, les voix animales à l’aide d’un dispositif de microphones. Les données que nous avons recueillies servirent à la fois à une recherche bioacoustique et à la composition musicale.

Dans Viva la Selva! (Vive la forêt!), les sources sonores, la localisation des voix animales, les variations dynamiques observées durant la période de 24 heures ainsi que ma propre expérience — celle m’aventurer ainsi à travers la jungle, jour et nuit —, tout cela est venu contribuer à la structure narrative et musicale de la pièce.

La plupart des sources sonores proviennent de cris d’insectes, d’oiseaux, de grenouilles et de singes. Certains de ces animaux peuvent avoir été vus tandis que d’autres sons étranges ne trahissent pas leur origine. Après quelques jours passés en forêt, la distribution spectrale de l’environnement sonore a laissé apparaître une intéressante interrelation sonore entre les différentes espèces, interrelation devenue manifeste dans la composition dans laquelle plusieurs cris d’animaux ont été remplacés, dans le temps et dans l’espace, par des expressions vocales humaines.

Une partie des 24 heures d’enregistrement ayant été réalisée durant la nuit, période durant laquelle il était nécessaire de s’aventurer en forêt pour remplacer les cassettes DAT ou les piles. À la seule lueur d’une torche, la vision est confinée à une simple cage de lumière, alors que dans la noirceur périphérique, tout un monde s’affaire…

Les protagonistes de Viva la Selva! sont: le singe hurleur à manteau, quatre espèces d’oiseau (le manakin à tête blanche, le cassique, le tinamou et le colibri), les grenouilles poison-arrow et tink (Caretta Robber), des moustiques, un avion monomoteur et une multitude d’autres animaux des bois et sous-bois.

[traduction française: Jean-Pierre Noiseux, Traçantes]


Viva la Selva! a été réalisée en 1999 dans le studio électroacoustique du Conservatoire de musique de Tromsø (Norvège) et a été créée le 2 octobre 1999, au cours d’un concert de la NICEM (Section norvégienne de la Confédération internationale de musique électroacoustique), concert présenté dans le cadre du Festival de musique contemporaine Ultima (Oslo, Norvège). Viva la Selva! est une commande de NICEM et a bénéficié de l’appui du Norsk Komponistforening (Société des compositeurs norvégiens). Viva la Selva! a été primée au 1er Concurso Internacional de Creación Electroacústica Ciber@RT (Valencia, Espagne, 1999) et au Prix SCRIME (Bordeaux, France, 2000).


Création

  • 2 octobre 1999, Concert, Oslo (Norvège)

Distinctions

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.