Lumière dans la nuit (CD) Silence radieux

Silence radieux

Bernard Fort

  • Année de composition: 2000-02
  • Durée: 21:16
  • Instrumentation: support stéréo
  • Commande: Ina-GRM

Stéréo

ISRC CAD500317300

  • 44,1 kHz, 16 bits
À mes enfants

Silence radieux veut avant tout favoriser l’image mentale, impressionner poétiquement. Le titre suggère une musique écrite dans la nuance piano, un sentiment de calme, une écoute confiante. Cette pièce tente l’expression d’un silence intérieur énergique, actif et serein.

Silence radieux trouve l’essentiel de sa matière sonore dans une prise de sons réalisée à l’occasion d’une longue marche en montagne, sous la neige, dans un milieu particulièrement silencieux. Le même parcours, en plein été cette fois, fournit le complément des images acoustiques.

Des pas, soutenus, se dégagent simultanément un tempo, à la fois décidé et régulier, mais aussi cette matière sonore si particulière à la neige qui craque, cède sous les pieds, dont il est possible d’apprécier l’épaisseur à l’oreille.

Le même site, en plein été, propose des ‘images chaudes’ chargées de chants d’oiseaux et de bruissements d’insectes. Images riantes, larges et vivantes, s’opposant à l’impression de solitude, de silence, d’intériorité provoquée par le paysage de neige.

Silence radieux tente la rencontre des images figuratives et d’un univers sonore abstrait issu de séances de travail sur SYTER (à l’Ina-GRM) à l’occasion de la composition de L’impatience des limites. Sonorités aux profils précis, aux timbres mats et mobiles sans espaces précis.

Ainsi Silence radieux veut extraire de l’image sonore réaliste, des matières abstraites à fleur de membrane. Lors des interruptions de la marche (et donc du tempo soutenu), le travail de composition se porte sur les développements abstraits de ‘matières induites’ par le son ou le sens. Incrustations d’espaces ouverts dans un espace clos, superposition d’impressions sonores, oppositions des situations faisant émerger un sens nouveau.


Silence radieux a été réalisée de 2000 à 2002 dans les studios du Groupe musiques vivantes de Lyon (GMVL) et a été créée le 15 juin 2002 à la Salle Olivier Messiaen de la Maison de Radio France (Paris, France). Elle est une commande de l’Ina-GRM.


Création

  • 15 juin 2002, Multiphonies 2001-02: Concert, Salle Olivier Messiaen — Maison de la radio, Paris (France)

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.