Figures de son (CD) Danse de l’aube

Danse de l’aube

Patrick Ascione

  • Année de composition: 2000-02
  • Durée: 18:21
  • Instrumentation: support 8 canaux
  • Éditeur(s): Ymx média
  • Commande: État (Direction de la musique, France), Ina-GRM
  • ISWC: T0042893333

Stéréo

ISRC CAD502110010

  • 44,1 kHz, 16 bits

Allégresse, danse, fête…

Le rythme et ses tabous dans la musique acousmatique…

Cette pièce interroge les limites de notre art (bien que les limites en art soient toujours provisoires…). Quels en sont les cadres, les contours et l’évolution (on en connaît la genèse), jusqu’où le compositeur peut-il aller et ces limites existent-elles?

Danse de l’aube s’inscrit aussi dans le prolongement de travaux réalisés depuis plusieurs années autour du développement de la notion de «polyphonie spatiale» pour une meilleure lisibilité des œuvres en concert intégrant dans l’acte initial de composition en studio la dimension spatiale de l’œuvre par le biais de techniques multipistes diverses.

Elle aborde la question du phénomène de «relief» sonore par l’exploration des possibilités engendrées par un système de composition et de projection sur 8 pistes réelles.

[v-14]


Danse de l’aube a été réalisée en 2000-02 au studio de l’Ina-GRM et a été créée le 15 juin 2002 dans le cadre du Cycle acousmatique du l’Ina-GRM à la Salle Olivier Messiaen de la Maison de Radio France (Paris, France). Elle est une commande de l’État (Direction de la musique, France) et de l’Ina-GRM (Paris).

Composition

Création

  • 15 juin 2002, Multiphonies 2001-02: Concert, Salle Olivier Messiaen — Maison de Radio France, Paris (France)