Impalpables (CD) Noces noires

Noces noires

Annette Vande Gorne / Werner Lambersy

  • Année de composition: 1986
  • Durée: 34:14
  • Instrumentation: support stéréo

Stéréo

  • 44,1 kHz, 16 bits
À Werner Lambersy

Au départ, commande du poète; ce fut un immense Coup de cœur. En dire plus? La beauté des images du texte, la sensibilité humaine du poète, la rigueur, la retenue des mots et du ton de la voix, pour imaginer, exprimer, faire ressentir le passage vers la mort et son rejaillissement sur nous, les vivants.

La musique? Au service du poème, dans son rôle traditionnel de mise en évidence des images et du sens profond, de soutien émotionnel. Après un premier travail d’analyse et de restructuration du texte par le silence, vient celui de creuser la matière et de lui donner forme et sens, à partir d’images-matières des mots.

La forme? À partir du jeu en kaléidoscope avec la mémoire, et par le choix du jeu-séquence comme support ‘lisse’ à la fragmentation du temps et du sens que l’on rencontre dans le texte.

Le sens? Adhérer au texte et se faire oublier…

Francis Dhomont, au sujet de Noces noires:

«Morte. La gîte des yeux a quitté l’horizon.

Secousses à l’accrochage, le corps restant en gare. Formation du nouveau convoi parmi les aiguillages compliqués de la douleur.»

Ici le poète parle, le texte est premier. Il nous dit la mort d’une femme, d’une mère, la douleur, la solitude inévitable. Images brèves, fortes, chargées d’une émotion retenue. Et si tout n’est pas, à la première audition entendu, saisi, c’est que le message est riche, dense la pensée.

Mais il suffit de quelques bribes, accrochées ça et là, pour se laisser entraîner dans l’univers grave et tendre que la voix même de l’auteur nous livre sans emphase, presque sur le souffle. Avec pudeur aussi et sensibilité, la musicienne s’est effacée. Mais la finesse d’innombrables variations sur quelques son-symboles tient l’écoute et le cœur en haleine.

Concert Eurakousma, Montréal, 17 février 1988


Noces noires a été réalisée en 1986 au studio Métamorphoses d’Orphée (Ohain, Belgique) et a été créée le 2 octobre 1986 au Centre Pompidou à Paris (France). Récitant: Werner Lambersy. Le livre Noces noires est paru aux éditions La table rase (France) et aux Éditions du Noroît (Québec) en 1987 et a été réédité en 1993.


Création

  • 2 octobre 1986, Concert, Centre Pompidou — Place Georges-Pompidou, Paris (France)

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.