Prix Ars Electronica 92 (CD) Chiaroscuro

Chiaroscuro

Francis Dhomont

  • Année de composition: 1987
  • Durée: 17:24
  • Instrumentation: support stéréo
  • Commande: Événements du neuf, avec l’aide du CAC

Jeux de l’ambiguïté. Bien sûr, ce ‘clair-obscur’ c’est celui des ombres et des lumières, de l’opacité ou de la transparence du son et de l’incertitude entre l’une et l’autre. Mais, au-delà, c’est surtout l’équivoque, l’hésitation entre le dit et le suggéré, le visage et le masque (attention: un son peut en cacher un autre), le manifeste et le latent, le simulacre et l’illusion. Musique en trompe-l’oreille.

Comme souvent dans mon travail, certains matériaux proviennent de pièces antérieures et trouvent ici un nouveau développement. J’aime que le discours soit ainsi poursuivi, complété. En outre — et en hommage aux compositeurs des Événements du Neuf (société de concert montréalaise, 1978-89): José Evangélista, Denis Gougeon, John Rea et particulièrement à la mémoire de Claude Vivier — je me suis livré ici (avec l’imprudente complicité des victimes) à quelques larcins musicaux qui irisent ça et là, je l’espère, un propos volontairement énigmatique.

Mutation de l’instrument de musique: mouvances, reliefs, couleurs parmi les ombres…

[ix-91]


Chiaroscuro a été réalisée au studio du compositeur et créée le 10 avril 1987 à Montréal. Cette pièce a remporté le Prix du 1er Magisterium au 16e Concours international de musique électroacoustique de Bourges (France, 1988) et a été enregistrée sur le disque compact Cultures électroniques 3: Magisterium produit par le Groupe de musique expérimentale de Bourges (GMEB) sur étiquette Le chant du monde (LDC 278048). Chiaroscuro est une commande des Événements du neuf réalisée avec l’aide du Conseil des arts du Canada (CAC).


Création

  • 10 avril 1987, Musiques 1987 (2), Nouveau Théâtre d’Outremont, Outremont (Québec)

Distinctions

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.