Critique

Dominique Olivier, Voir, 12 décembre 1991

Francis Dhomont est plus qu’un simple compositeur de musique électroacoustique. C’est un théoricien, un professeur, le pére d’une école québécoise de composition, un grand bonze quoi. C’est aussi un des grands défenseurs de l’acousmatique, cet art sonore conçu pour ètre entendu «sans interventions visuelles.» Permettant au son d’échapper à la disparition, cet art nouveau et autonome, selon Dhomont, trouve donc son support idéal sur disque compact «véritable livre sonore, l’un des plus convaincants vehicules.» La parution de ce coffret de deux disques marque le 65e anniversaire du compositeur. Splendide et troublant.

Splendide et troublant.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.