Critique

Yannick Bourg, Le Jour, no 77, 28 juin 1993

Le monde de sensations offert par Corazón Road est plus impressionnisle qu’expressionniste. Peu ou pas de musique — au sens populaire où nous l’entendons — composée par Kristoff K.Roll (couple mixte), mais des sons piqués et recomposés lors d’un périple en Amérique centrale de 1990 à 1992. Hommage aux faiseurs de sons, c’est un univers pas si différent de la production de l’imagination quand elle travaille au tri acoustique du dehors.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies qui permettent l’analyse d’audience.