electrocd

Critique

SOCAN, Paroles & Musique, 1 juillet 1995

Chacune des neuf pieces électroacoustiques de ce disque du compositeur vancouverois Paul Dolden a été créée grâce au mixage numérique de centaines de pistes sonores d’une densité ahurissante dont la plus séduisante est sans doute celle de Veils pièce en trois mouvements qui lui a valu le prix Chalmers.